Art sacré

L'homme sublime dans l'art sacré la magnificence de Dieu

le mobilier liturgique et son adaptation dans les églises, selon la réforme du concile Vatican II
 

L'architecture et la liturgie ont toujours vécu dans une relation étroite de stimulation et d'aide mutuelle ; cette relation a été modifiée au cours de l'histoire en raison des changements intervenus dans la société civile, dans la culture et dans la manière dont l'homme se rapporte à Dieu. Le plus impressionnant et aussi le plus récent de ces changements a eu lieu avec la publication des directives pour l'adaptation liturgique des églises selon la réforme liturgique des travaux du Concile Vatican II (1962-65) qui indiquait comment mettre en œuvre l'adaptation des zones liturgiques dans les églises, adaptation nécessaire pour une meilleure fonctionnalité liturgique et la participation active des fidèles à la célébration.

 
 

Et c'est ainsi que grâce à la clairvoyance de feu Mgr Amoroso, nous avons, entre 1995 et 1997, la possibilité d'enrichir notre"savoir-faire" en réalisant l'adaptation des lieux liturgiques de la cathédrale de Trapani sur le projet de l'arche. Rinaudo. Chaque petit détail, de la forme cubique de l'autel au nombre de marches des fonts baptismaux, a une valeur symbolique précise. L'un des plus grands experts mondiaux en matière de liturgie, Monseigneur Crispino Valenziano, a défini dans son livre"I nuovi luoghi liturgici della Cattedraledi Trapani" (1998) l'adaptation liturgique de la cathédrale de Trapani comme le premier (pour l'époque) exemple splendide de réforme liturgique des lieux de célébration en Italie. L'expérience acquise et la reconnaissance de notre professionnalisme nous ont permis de devenir un point de référence en réalisant au fil des ans l'adaptation liturgique dans différents diocèses d'Italie, en construisant et en intégrant dans les églises l'autel de marbre, les fonds baptismaux, le cierge pascal, l'ambon, le ciboire.

Nous sommes également spécialisés dans la production de bustes et de plaques commémoratives ainsi que dans la reproduction des armoiries de l'évêque et du cardinal avec incrustation de marbre polychrome.